Article tagué écriture

Rallye des 6P à Lancy

 mairie lancy

Nous avons visité des écoles où nous avons eu la chance de pouvoir participer à des ateliers, où nous avons pu voir des sculptures.

Puis nous avons visité une exposition qui s appelait entre chien et loup à la villa Bernasconi .

Nous avons été à la mairie de Lancy et nous avons du créer la silhouette de la mairie. Nous avons fait de la géographie et nous avons du écouter des histoires racontées par notre prof  Gaël Maillefer. Nous avons du répondre à un questionnaire et observer beaucoup de choses pour avoir les réponses justes.

Nous sommes allés sous le pont de Lancy pour pouvoir observer des graffitis et des tags.

Nous avons découvert que l’Aire sépare le Grand-Lancy du Petit Lancy.

Des immeubles avaient des formes comme d’un Y d’un U et un V.

Théo Ezequiel Alessia Carla

 

bernasconi

 

On a bien aimé l’ exposition entre chien et loup, parce qu’on a eu un peu peur, et on a eu un peu peur parce que les chemises

blanches bougaient toutes seules sur des ceintres.

On a aussi aimé faire la silhouette avec des brosses a dents.

On a beaucoup apprécié cette sortie.

Steven,Bruno,Alizée et Leila

entrechienetloup (49)

On est allé au Grand-Lancy, tout d’abord on a marché jusqu’ à la mairie, on a du dessiner la mairie ensuite on devait répondre à un questionnaire.

On a fait une activité avec des brosses à dents où on devait couper une forme en feuille et après on a mangé et on a joué dans un parc. On a marché voir les facettes d’un immeuble et on est rentré.

Thokozilé, Helios, Alexandre et Nadia

dessin2

 

On a bien aimé l’atelier brosse à dent parce qu’on a dessiné des feuilles imaginaires et des insectes.

On a vu des arts de rue comme des tags + graffitis.

On a vu une exposition entre chien et loup.

Nous avons bien aimé parce qu’on a vu des mini vidéos, des habits faits en papier et il nous ont raconté des histoires.

On a vu une sculpture qui bougeait comme celle de la Mairie …

On a appris que l’ Aire sépare le Petit- Lancy et le Grand – Lancy .

Alyson , Tejaswi , Tiago et Camilledessin1

 

On a visité le Grand-Lancy. On a visité l’ exposition « entre chien et loup » , on a aimé dessiner la Mairie, on a aimé aussi pic-niquer ensemble, on a beaucoup aimé aussi l’ atelier brosse à dents et les tags et les graffitis.

on a aimé la rivière qui séparait le Grand-Lancy et le Petit-Lancy, on a aimé aussi l’immeuble sur pilotis,mais c’était pas dans l’eau.

nous avions aussi aimé marcher, et Marc nous a raconté une histoire sur un monsieur qui a acheté la Mairie et le terrain, on a aussi aimé regarder les sculptures des écoles. On a aussi bien aimé quand on est parti pour aller au rallye. Ce rallye sert à nous faire apprendre tous ensemble et nous avons traversé de nouvelles rues.

Daniel Teta Ilhan & Aurel

Coin des auteurs

Quoi ? Encore ! Mais il exagèrent !

Et bien oui chers lecteurs, nous vous avions lâchement abandonnés durant un mois alors maintenant,  nous nous rattrapons !

Et là, c’est pour vous régaler avec une punition ! Non, ce n’est pas vous qui êtes punis ! C’était Antoine, qui avait forcé sur la mastication de chewing gum en classe. Alors pour sa peine, il avait dû inventer une histoire à ce sujet. Elle était tellement bien son histoire, que nous n’avons pas résisté à l’envie de vous en faire profiter !

Lisez plutôt :

Les mésaventures d’un mangeur de chewing-gum

 

Bob adorait les chewing-gums. Depuis qu’il était bébé sa mère lui donnait des chewing-gums, car il avait tellement pleuré quand elle lui avait enlevé sa lolette, qu’elle avait trouvé cette solution-là. Il ne pouvait plus se passer de chewing-gum. Il en mangeait dès le réveil. Arrivé en classe, il le collait sous son bureau. Il en reprenait un nouveau à la récréation, qu’il recollait en classe ensuite.

À la fin de l’année scolaire, un jour, il faisait une chaleur torride et les chewing-gums ont commencé à fondre. Il en avait partout. Il essaya de se lever pour aller prévenir la maîtresse, mais il resta collé à sa chaise. Il dut enlever son pantalon pour se lever et toute la classe se mit à rigoler.

Depuis ce jour, Bob ne mange plus de chewing-gum.

Illustration de Yann

IMG_0943-800x440

 

                                   

 

Coin des auteurs

IMG_0854-669x800Mais que sont devenus Doumama et ses enfants ? 

Vous vous souvenez, ils étaient dans le labyrinthe du seigneur Lune et Doumama venait de découvrir que la bague avait un pouvoir lié au temps !

Alors chose promise, chose due ! Voilà la suite de l’histoire d’Athena qui a été cette fois écrite par Théo puis améliorée par la classe .

Le mariage forcé de Doumama        2ème partie

En voyant cela, Seigneur lune devint tout à coup émerveillé et très content d’avoir enfin trouvé l’utilité de sa bague et, sans le vouloir, il raconta à Doumama l’histoire de la bague. Elle appartenait à une tribu de sages dit-il. Un jour, alors qu’il se baladait, il vit un monastère. Il entra dedans et vit pleins de sages. Ils lui dirent qu’ils avaient une bague qui avait un pouvoir très spécial et qu’ils lui la confièrent car ils étaient en danger. Mais Seigneur lune ne connaissait pas le pouvoir.

Il passa des années à chercher à connaître le pouvoir de la bague magique. Il explora toute la montagne où il avait trouvé le monastère mais en vain.

A ces mots, Doumama remarqua que Seigneur Lune avait du cœur et tomba amoureuse de lui. Ils se marièrent et vécurent heureux jusqu’à la fin des temps. Pour finir il éleva les enfants de Doumama comme ses fils.

Le coin des auteurs

IMG_0854-669x800

 

Mais qu’est-ce que c’est  ces images qui n’ont rien à faire ensemble ??

Rien à faire ? Et bien si, justement !

Nos auteurs ont dû les tirer au hasard dans un gros jeu de cartes et… 

Maintenant débrouillez-vous pour en faire une un conte !!

Dur dur ! Mais ils ont courageusement relevé de défi et voici aujourd’hui le premier épisode qu’ils ont choisi pour vous :

 

Le mariage forcé de Doumama

Il était une fois une femme qui s’appelait Doumama et qui avait deux enfants très timides. Ils étaient tout le temps cachés sous sa cape. La fille se nommait Lalalé et le garçon Boubabi.

Seigneur Lune, un méchant homme du voisinage était amoureux de Doumama, mais il détestait ses enfants . Il passait son temps à observer Doumama en cachette.

Un jour Doumama trouva une bague. Ce qu’elle ne savait pas, c’est que c’était la bague magique du Seigneur Lune .

Le lendemain, Boubabi, soudain curieux, sortit de sous la cape pour aller guigner derrière un portail d’où s’échappait une délicieuse odeur de sucreries.

Sa mère courut derrière lui mais… trop tard !

Ils se retrouvèrent dans un labyrinthe d’escaliers. Guidés par une lueur, ils arrivèrent dans une salle lugubre où Seigneur Lune trônait sur un siège d’argent. Il déclara que Doumama devait l’épouser, sinon elle et ses enfants resteraient pour toujours dans ce labyrinthe.

Doumama refusa et monta un des escaliers, mais Boubabi tomba dans le vide. Dans un geste de désespoir, Doumama leva les bras au ciel et la bague glissa de son doigt puis roula au sol . À cet instant, elle se retrouva plus bas dans l’escalier, avec son fils à ses cotés… et la bague au doigt. Elle comprit que ce bijou devait avoir un pouvoir lié au temps.

Texte d’Athena et l’aide de toute la classe

                                                                à suivre !!

Le coin des auteurs

Il y a quelques semaines, nos auteurs ont proposé des thèmes qui les inspiraient et c’est le sport qui a eu le plus de succès.

Après l’écriture, lors des votes, c’est tout naturellement le texte de notre sportive d’élite de la classe qui a été choisi pour vous… à vos maillots de bain !!

       Mon histoire de sport               Par Vanessa

C’était le 16 avril 2012, l’Aqua Cup, une compétition de natation synchronisée.

Je devais présenter mon solo. Un solo, c’est un enchaînement, mais tu es seule dans la piscine. Tout autour de la piscine, il y a beaucoup de juges. Il y a aussi des starts, c’est pour dire combientième tu passes devant eux.

J’ai appris que j’étais la première à passer quand mon entraîneur me maquillait. Je voulais pleurer parce qu’on dit que pour celle qui passe en premier, les juges notent bas car ils ne savent pas comment seront les autres. Mais après, j’étais très contente de moi. Puis, c’était l’heure des résultats. J’étais super stressée. Tout à coup, j’ai entendu mon prénom, je n’y croyais pas, j’étais troisième ! J’étais super satisfaite et mon entraîneur aussi.

IMG_0731-800x593

Dessin de Lucie et Vanessa

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                 

Le coin des auteurs

Vous deviez penser que nos auteurs étaient en panne de plume ?

Et bien non, c’est plutôt les crayons de nos illustrateurs qui devaient manquer un peu de vitamines ces derniers temps !

Mais voilà, le dessin commandé est enfin arrivé et nous pouvons vous livrer une histoire qui va vous donner des idées de sortie en famille pour l’été prochain !

La descente du Rhône

En été 2012, j’ai fait la descente du Rhône en kayak avec ma famille et un ami. Le ciel était bleu, une journée idéale pour faire cette activité.

À la maison, Maman nous a mis de la crème solaire pour ne pas attraper des coups de soleil. Pour notre sécurité, nous étions obligés de mettre un gilet de sauvetage.

À 14 heures, nous avions rendez-vous avec Chris, au Seujet, près de la Jonction. Maman nous a dit au revoir de la main et est repartie pour nous chercher plus tard à Peney. Quand nous avons mis le bateau à l’eau, il est presque parti sans nous. Nous avons eu tout juste le temps de sauter dans le kayak. En route pour l’aventure ! Mon père est passé sous une branche pour faire plaisir à ma soeur. Une tige a pris les lunettes qu’il avait sur le front et plouf dans l’eau… Disparues !

La descente du Rhône ne s’est pas arrêtée à cause de ça. De loin, nous avons aperçu le Pont-Butin. En s’approchant, il fallait faire attention de ne pas heurter les piliers en pierre. Nous avons vu plein d’animaux : une maman cane avec ses 6 canetons faisaient une balade comme nous, un héron cendré nous a regardés passer avant de s’envoler. À gauche et à droite, les rives étaient bordées d’arbres. Magnifiques ! Nous avons continué à naviguer vers Peney. Le dernier bout de chemin, il n’y avait plus assez de courant donc nous avons dû ramer, ramer et encore ramer.

Notre effort a été récompensé par une bonne grillade préparée par Maman.

Genève n’est pas qu’une ville de béton, il y a toujours des endroits pleins de verdure à découvrir.

                                                                             Yann

dessin de Luan

IMG_0716-689x800

coin des auteurs

Avant Noël nous nous sommes permis de rêver à nos souhaits les plus

extraordinaires…

pour notre lettre au Père Noël évidemment !

Se sont-ils réalisés ? Pour le savoir, demandez à leurs auteurs, lorsque vous les croiserez !

 

Cher Père Noël,

Je sais que tu peux tout faire et aussi que tu es magicien. Avec le cadeau que je te demande, je serais très ravi et je pourrais faire plein de choses. J’ai essayé d’être sage avec ma maman et mon papa, j’ai tenté de ne pas faire des bêtises, de ne pas embêter mon petit frère car il m’énerve beaucoup et surtout d’avoir des bonnes notes à l’école. Je voudrais bien recevoir des ailes d’ange pour voler comme eux. Grâce à elles, je pourrais toucher les nuages, faire des acrobaties, planer et aussi, quand un grand ou une grande voudrait me frapper, je m’enfuirais très facilement. Si j’allais au Jura, je sauterais depuis là-haut.

À bientôt Père Noël ! Je laisserai de petits gâteaux et du lait sur la table du salon.

                                                                                                                                       Luca

Dessin de Pablo

IMG_0674-800x543

 

Cher Père Noël

Je t’écris parce que je voulais te dire que j’étais sage toute l’année.

Je ne me suis pas bagarrée avec mes frères, j’ai aidé ma tante qui est très malade et je me suis bien occupée de mon lapin.

Je sais que ce n’est pas facile de donner tous ces cadeaux aux enfants du monde entier. Je souhaite un cadeau pour mon pays d’origine, le Pérou qui est un endroit très pauvre et où beaucoup d’enfants n’ont jamais de cadeaux, ni de Noël.

J’aimerais bien que tu leur offres des écoles pour qu’ils puissent travailler lorsqu’ils seront plus grands, parce qu’au Pérou, beaucoup d’adultes ne travaillent pas.

Je te souhaite une bonne année 2013 et beaucoup de repos.

                                                                                                                       Césia

Dessin de Sofia

 IMG_0675-601x800

Cher Père Noël ,

 

J’aimerais un objet un peu spécial qui n’existe pas. Comme j’adorerais aller sous l’eau admirer les poissons et que j’ai été très sage cette année, je souhaiterais une machine pour respirer sous l’eau sans bouteille.

Si je la reçois, je la nommerais Noctambus 3000 pour aller à trois mille mètres de profondeur.Je pourrais ainsi voir des poissons que personne d’autre n’a vus. Elle remplacerait les poumons par des branchies.

Les biologistes adopteraient cette machine pour aller plus profond et découvrir de nouvelles espèces de poissons. Elle serait très utile à la science.

Je te remercie d’avance et je t’ai laissé du chocolat. Pour tes rennes, il y a de l’eau et à manger.

                                                                                                               Gaël

Dessin de Cesia

IMG_0669-800x598

Coin des auteurs

Et si demain, à votre réveil, vous vous rendiez compte que vous vous êtes changés en animal … lequel souhaiteriez-vous devenir ?

Notre classe a planché sur la question et c’est la sage philosophie de Luan qui a été retenue pour notre rendez-vous sur le blog !

Si j’étais un animal…

 Si j’étais un animal, je serais un lion, car j’aime ces animaux.

 Je les trouve très majestueux avec leur crinière. Il sont très malins, ils ne prennent pas de risques et ne font pas trop d’effort. Ils aiment rester tranquilles au soleil, comme moi et ils passent entre 18 et 20 heures par jour à se reposer ! Mais s’il y a un danger, ils sont très actifs et rapides, ils courent  à 58 km/heure. Moi, je n’arrive pas à courir aussi vite, même si j’aimerais bien. Les lions sont de bons grimpeurs malgré leur poids et moi, j’aime bien grimper.

C’est aussi mon signe astrologique et la signification de mon prénom.

 

Texte de Luan

Illustré par Yann

Coin des auteurs

Comme promis, pour le premier jour du mois de décembre, voilà une histoire de Père Noël !

La promenade de Noël

Tous les soirs de Noël, mon père, mon frère Elio et moi allions faire une promenade pour essayer de trouver le Père Noël pendant que ma maman faisait à manger. Ensuite, nous rentrions et là…         Surprise ! Le père Noël était passé ! Elio et moi, nous criions : « Maman ! Les cadeaux sont là ! » Elle répondait : « Ah ! Je n’ai rien entendu. »

Le lendemain, il y avait soit des traces de traîneau soit un cadeau qui en était tombé. Un jour, j’ai retrouvé un dessin que j’avais demandé à mes parents d’envoyer au Père Noël… Vous imaginez la suite ? Je n’ai plus cru au Père Noël.

Voila mon histoire avec le Père Noël.

 

Texte de Lou

Illustré par Sofia

Coin des auteurs !

Cette année, les 7P écrivent un texte par quinzaine, sur un thème qui change chaque fois.C’est  un devoir qui plaît bien à certains et moins à d’autres, mais qui contente chacun  au moment où nous écoutons les plus intéressants, lus par leurs auteurs !

C’est pourquoi nous avons décidé d’en faire profiter vous tous, qui venez visiter ce blog !

Chaque quinzaine, la classe de Véronique et Catherine Jaccard votera et vous offrira le texte élu à savourer, accompagné d’une belle illustration, proposée par un autre artiste  de la classe.

Alors bonne lecture !!  Voilà le premier d’une longue série !

 

Surprise surprise…

Pendant mes vacances d’été, je suis allé à Ovronaz. Ma maman avait réservé un petit appartement. Nous sommes montés à l’étage et nous sommes entrés pour voir nos chambres. Oh ! Quelle surprise ! L’appartement était très grand et très beau avec une salle de bain en marbre. Pour fêter ça, je suis allé avec mon frère boire un cocktail sans alcool.

                                                                                                                                                                 texte de Gaël

                                                                                                                                                                 illustration de Césia 

… et dans deux semaines, une jolie histoire de Père Noël !